Rechercher

Calendrier

«August 2020»
MonTueWedThuFriSatSun
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Le Blog de Cindy

Ce blog est conçu pour promouvoir et vous sensibiliser sur les liens existants entre l'alimentation et la santé.

Il est plus particulièrement dédié à ceux qui souhaitent se prévenir des maladies, développer leur capacité d'auto-guérison, et adopter un mode de vie sain.

Les Articles de Cindy

Vos choix alimentaires influent sur le changement climatique

alimentation saine, santé naturelle

Quels sont les aliments les plus dommageables pour la planète ?

Et quels aliments pourraient aider à la sauver ?

S'il existe un problème commun auquel tous les habitants de la planète sont actuellement confrontés, c'est bien le changement climatique.

Notre atmosphère se réchauffe, les tempêtes sont de plus en plus puissantes, fréquentes et imprévisibles. Les modèles agricoles sont en train d'être renversés, conduisant à de mauvaises récoltes généralisées.

Les populations d'insectes diminuent et menacent l'effondrement d'écosystèmes entiers.

Les communautés côtières, y compris des nations entières, sont menacées par la montée des océans et l’envahissement de l’eau salée. La plupart des scientifiques s'accordent à dire que les activités humaines sont le principal moteur de notre climat de réchauffement. Mais que pouvons-nous faire ?

 

 

Vos choix alimentaires influent sur le changement climatique

Quels sont les aliments les plus dommageables pour la planète ? Et quels aliments pourraient
aider à la sauver ? 

S'il   existe   un   problème   commun   auquel   tous   les   habitants   de   la   planète   sont   actuellement
confrontés, c'est bien le changement climatique. Notre atmosphère se réchauffe, les tempêtes
sont de plus en plus puissantes, fréquentes et imprévisibles. Les modèles agricoles sont en train
d'être renversés, conduisant à de mauvaises récoltes généralisées. Les populations d'insectes
diminuent   et   menacent   l'effondrement   d'écosystèmes   entiers.   Les   communautés   côtières,   y
compris des nations entières, sont menacées par la montée des océans et l’envahissement de
l’eau salée. La plupart des  scientifiques s'accordent à dire que les activités humaines sont le
principal moteur de notre climat de réchauffement. Mais que pouvons-nous faire ?

Vous pouvez avoir un impact sur le changement climatique

Le problème peut sembler tellement gros que nous pensons que la solution est hors de notre
portée. Devons-nous pour autant baisser les bras et espérer que la technologie nous sauvera ? Ou
que les sociétés énergétiques du monde vont décider de cesser de forer le pétrole ? Autrement dit,
doit t-on attendre que le changement vienne de l'extérieur ? La bonne nouvelle est que nous
pouvons tous agir à notre petite échelle et avoir un impact significatif sur le changement climatique
: la solution se trouve tout simplement dans notre assiette. En apportant de petits ajustements à
vos   choix   alimentaires   quotidiens,   vous   pouvez   aider   à   contrer   la   plus   grande   menace
environnementale à laquelle nous sommes confrontés aujourd'hui. 

L'état actuel du changement climatique

La température de la Terre a augmenté d'environ 0,85°C depuis 1880, les deux tiers environ de ce
réchauffement   se   produisant   depuis   1975.   Et   si   nous   ne   commençons   pas   collectivement   à
apporter   des   changements   majeurs   maintenant,   les   scientifiques   prédisent   que   la   voie   dans
laquelle nous nous engageons aura des conséquences désastreuses pour toute la vie sur Terre.
Qu'est-ce qui cause ce changement de température ? La communauté scientifique s'accorde à
penser que le réchauffement de la planète est une conséquence directe des activités humaines,
telles   que   la   production   de   combustibles   fossiles.   Une   pratique   qui   a   commencé   pendant   la
révolution industrielle et émet des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Les principaux gaz à
effet de serre sont le dioxyde de carbone, le méthane et l'oxyde nitreux. Ils se retrouvent piégés
dans   l'atmosphère   et   empêchent   la   chaleur   de   quitter   la   planète   -   provoquant   ainsi   un
réchauffement   de   la   planète   :   les   calottes   polaires   fondent,   le   niveau   de   la   mer   monte,   les
écosystèmes   sont   en   train   d'être   détruits,   les   espèces   sont   en   train   de   disparaître,   les
phénomènes météorologiques deviennent extrêmes et les catastrophes naturelles de plus en plus
fréquentes. Ce ne sont que quelques-uns des effets. Si nous continuons à générer des émissions
à   ce   rythme   actuel,   les   océans   seront   bientôt   plus   acides   qu’ils   ne   l’ont   été   en   14   millions


d’années. En conséquence, des scientifiques de pointe prévoient qu'il pourrait y avoir plus de 1,4
milliard de réfugiés environnementaux d'ici 2060 et plus de 2 milliards d'ici 2100.

Que vous croyez au réchauffement de la planète causé par l’homme ou pas, la vraie question est
de savoir si vous voulez vivre sur une planète en bonne santé où tout le monde peut être nourri ?
Si vous pensez que vous ne pouvez rien faire, vous avez tort ! Vous avez le pouvoir d'agir, et l'un
des moyens les plus puissants se trouve dans ce que vous mettez dans votre assiette chaque jour.

Aliments et changement climatique : faits à connaître

–L'agriculture industrielle  - en particulier l'élevage - contribue davantage au réchauffement

planétaire que les transports. C'est l’un des plus gros utilisateurs de transports de la planète.

– L'élevage  est la  principale   cause   d'extinction d'espèces   et   de zones mortes   dans  les

océans. 

– L’élevage est responsable d’une quantité étonnamment élevée d’émissions de gaz à effet

de serre dans le monde. En digérant, le bétail émet dans l'atmosphère de grandes quantités de
méthane, un puissant gaz à effet de serre, majoritairement émis par les vaches. Le méthane est
au   moins   28   fois   plus   destructeur   que   le   dioxyde   de   carbone   lorsqu'il   s'agit   de   chauffer
l'atmosphère. 

– L'élevage   est   l'une   des   principales   causes   de   déforestation.   Nous   détruisons

d'innombrables acres de terres uniquement pour produire des aliments (comme le maïs ou le soja)
destinés   au   bétail   ou   pour   créer   des   pâturages   pour   le   bétail.   Et   nous   le   faisons   dans   des
écosystèmes très fragiles, comme la forêt amazonienne. Cela détruit non seulement les habitats
d'espèces déjà menacées, mais libère également le dioxyde de carbone dans l'atmosphère que
ces plantes et ces arbres ont la capacité d'absorber. 

– La production d'aliments pour le bétail dégage de l'oxyde nitreux. Les cultures de bétail les

plus importantes sont le soja, la luzerne et le maïs. Le maïs est particulièrement dépendant de
grandes quantités d'engrais chimiques émettant du carbone. 

Réduire sa consommation de viande 

Répartition de la consommation de viande :


Un   rapport   du   World   Resources   Institute   publié   en   décembre   2018   indique   que   réduire   sa
consommation de produits d'origine animale serait efficace pour réduire son empreinte carbone.
Or, la plupart des autres pays développés et en développement ont de plus en plus adopté ou
aspiré au modèle alimentaire occidental (riche en aliments transformés et en viandes rouges).
Cela a non seulement entraîné une augmentation de nombreuses maladies chroniques évitables,
mais a également élargi l'impact des dommages environnementaux (le bétail est responsable de
57% de la pollution de l’eau, de 56% de la pollution de l’air et utilise un tiers de l’eau douce
mondiale).

La production de viande de boeuf émet environ 10 fois plus de gaz à effet de serre que les poulets
ou les porcs, qui en émettent eux-mêmes environ 10 fois plus que les légumineuses. Le poulet, le
produit animal produisant le moins de gaz à effet de serre, le poulet, nuit encore sept fois plus à la
stabilité   atmosphérique   que   les   lentilles.   Les   plantes   ont   également   besoin   de   ressources
naturelles  pour  se  développer,   mais   elles  nécessitent   beaucoup   moins  de   ressources  que  les
produits animaux. Les aliments comme les pois, les lentilles et les haricots ont besoin de peu
d’eau et peuvent pousser dans des climats plus difficiles. Les légumineuses peuvent également,
en association avec certains champignons du sol, extraire l’azote inerte du sol et l’utiliser, ce qui
réduit le besoin en engrais libérant de l’oxyde nitreux dans l’atmosphère. 

De nombreux aliments végétaux contribuent beaucoup moins aux émissions de gaz à effet de
serre que les produits d'origine animale. Selon une étude publiée en 2018 dans la revue Nature,
l'adoption d'un régime alimentaire à base de plantes pourrait contribuer à réduire de plus de moitié


les émissions de gaz à effet de serre liées à l'alimentation.

« Quoi que vous fassiez, ce sera insignifiant, mais il est très important que vous le fassiez, car rien
ni personne ne pourra le faire à votre place », disait Gandhi. Quand on comprend le lien qui existe
entre   alimentation   et   changement   climatique,   il   est   difficile   de   croire   que   nos   choix   n'ont   pas
d'impacts.   Nous   détenons   un   réel   pouvoir   c'est   pourquoi   il   est   important   de   privilégier   une
agriculture qui respecte l'environnement. La provenance de votre nourriture est aussi importante :
les aliments locaux voyagent moins, ce qui signifie qu'ils causent moins d'émissions de carbone.
Plus  le   nombre  de  kilomètres  parcourus  en  nourriture  est   élevé,   plus   l'empreinte  carbone   est
grande.   Les   aliments   issus   de   l'agriculture   biologique   peuvent   également   être   meilleurs   pour
l'environnement.   L'agriculture   biologique   tente   de   réduire   l'utilisation   d'engrais   chimiques   en
cultivant un sol sain, qui stocke généralement beaucoup plus de carbone que le sol moribond
entretenu   à   la   vie   grâce   à   des   applications   massives   et   fréquentes   d'engrais   industriels,   de
pesticides, d'herbicides et de fongicides. 

Si vous continuez à douter que vous pouvez réellement faire la différence en faisant attention à
vos choix alimentaires, pensez qu'en plus de faire du bien à la planète, c'est votre santé vous
remerciera. Il se trouve que les mêmes choix alimentaires qui contribuent à un climat plus sain
peuvent également contribuer à une vie plus longue et plus saine

Print

Please login or register to post comments.

Les articles les plus populaires

Recherche